La musique améliore la performance sportive

La musique est considérée parmi les éléments qui causent le plus de plaisir dans la vie. On sait également que les bébés, au cours des premiers mois de leur vie, ont la capacité de répondre aux mélodies avant la communication verbale de leurs parents. De plus, la musique peut être un outil puissant dans le traitement des troubles et des lésions cérébrales, aidant les patients à récupérer des troubles linguistiques et capacités motrices, car il active presque toutes les régions du cerveau.

De plus, les effets de la musique en général modifient l’ambiance et développent la créativité. Maintenant, que se passe-t-il si la musique est intégrée à l’entraînement sportif ?

La dissociation par la musique libère l’esprit

Cela signifie supprimer la sensation de fatigue de l’esprit pendant une séance d’entraînement. Les recherches ont montré à plusieurs reprises que la musique de sport peut améliorer les performances en éliminant la sensation de fatigue et de douleur lors de la pratique d’un sport.

En fait, la musique peut réduire le taux d’effort perçu de 11 % et améliorer l’endurance de 14 %. Que vous soyez un débutant ou un athlète professionnel, le résultat reste le même.

Il a été démontré qu’écouter de la musique pendant l’exercice augmente l’efficacité et retarde la fatigue. Cela se ressent s’il y a une synchronisation entre le rythme de la musique de sport et les mouvements de l’athlète.

En termes musculation, la musique de motivation peut entraîner des poussées d’intensité. Cela augmente la capacité de travail et peut donner une puissance, une résistance et une productivité élevées.

La musique augmente la concentration et réduit la fatigue

Des études récentes ont réussi à démontrer pourquoi il vaut mieux faire du sport en musique, et plus précisément, de la musique que l’on aime. Elles sont arrivées à la conclusion que la musique augmente la concentration tout en diminuant la sensation d’effort à l’entraînement et au moment de la compétition.

Même si toutes les musiques n’ont pas le même effet, en fonction de l’activité physique pratiquée. Une musique très rythmée et énergique sera très efficace dans la pratique de sports physiques, comme l’athlétisme, le football, le basket, etc. Cependant, ce type de musique aurait un effet négatif dans des sports comme le golf, le tir, et d’autres sports qui nécessitent une concentration totale et un état de tranquillité lors de la réalisation d’un coup. Pour ce type de sport, une musique plus calme, comme le jazz, serait la plus recommandable.

En outre, quand vous écoutez de la musique, vous perdez la notion du temps. Vous ne réalisez pas comment les aiguilles bougent. Elle vous fait vous isoler comme dans une bulle coincée dans vos propres reflets. Vous allez à votre rythme, perdu dans vos pensées. Par conséquent, votre tête est distraite en pensant au sens des chansons ou à leur rythme ; vos jambes pèsent moins et votre corps vous fait moins mal.

Quelle musique est la plus adaptée ?

Les meilleures chansons seront toujours celles que vous aimez le plus, mais certaines études suggèrent que celles avec un tempo plus rapide sont plus adaptées aux efforts intenses et les plus lentes aux pauses actives.

Une étude a montré que si le tempo est augmenté (du plus lent au plus rapide) pendant l’activité, une augmentation de la capacité musculaire est obtenue dans les exercices de musculation.

L’idéal pour le sport sur musique est les chansons avec un tempo de 125-140 bpm (impulsions par minute). La synchronisation de l’activité sportive avec la musique réduit de 7 % la consommation d’oxygène ainsi que le coût métabolique. En effet, les muscles se détendent et consomment donc moins d’énergie. C’est vraiment utile parce que le cerveau se concentre sur la synchronisation et oublie l’effort qu’il fait. Les effets sont fascinants quand les chansons qui accompagnent les tournées sont motivantes et puissantes pour aider à continuer.

Le parapente biplace, un baptême de l’air inoubliable
Bienfaits du badminton : quels sont-ils ?